Il n’est jamais trop tard pour l’alphabétisation !

Table des matières

Margarita Forquera est une vieille femme très courageuse qui, à l’âge de 80 ans, peut dire qu’elle a enfin appris à lire et à écrire grâce à un programme éducatif à la radio. Elle est la preuve qu’il n’est jamais trop tard pour l’alphabétisation et que c’est une nette amélioration de la qualité de vie – voici son histoire !

 

Comme Margarita il y a un an, 758 millions de personnes dans le monde ne savent toujours pas lire ou écrire, selon le HCR. Et bien que le nombre de jeunes analphabètes ait chuté de 25 % depuis 20 ans, il y a beaucoup de gens qui ne peuvent toujours pas lire les messages de leurs proches, les affiches sur le chemin du retour à la maison ou qui ne peuvent pas apprécier un bon livre. Promouvoir l’éducation garantit qu’il y ait plus de personnes instruites et critiques capables d’analyser les questions sociales et gouvernementales qui les affectent afin d’agir, c’est pourquoi il est si important de promouvoir des opportunités d’apprentissage pour tous et pour toute la vie !

Originaire du petit village de El Nihuil, Mendoza (Argentine), Margarita Forquera était une enfant issue d’une famille modeste. N’ayant pas accès à l’éducation, elle s’est consacrée à l’élevage de chèvres dès son plus jeune âge. Toute sa vie, Margarita a parcouru les rues de sa ville natale sans connaître les noms des rues ni pouvoir lire ce qui était écrit sur les affiches. Mère de 12 enfants, elle a veillé à ce qu’ils aillent tous à l’école afin qu’ils ne manquent rien de ce que la vie avait à offrir.

 

alphabetisation-moneytrans-blog-personne-agee

 

Margarita a toujours été une femme très curieuse, alors quand une de ses filles lui envoyait un magazine tous les mois, elle ne pouvait s’empêcher de se demander ce que voulaient dire ces gens dans ces magazines, d’où venaient ces photos de lieux de rêve ou ce qu’elle manquait.

Après 79 ans d’analphabétisme, Margarita décida qu’il était temps de changer cela et d’aller à l’école ! Elle rejoignit le programme pour adultes à l’école de San Rafael ; cependant, à cause de son âge, de la région rurale où elle vivait et des changements soudains du temps, aller à l’école tous les jours était compliqué. Le problème s’étendait au reste des élèves ou aux élèves potentiels.

C’est ainsi que l’école Luis Grassi de San Rafael créa un programme éducatif pour apprendre à lire et à écrire aux adultes et aux personnes âgées, comme Margarita, par le biais de cours dispensés sur la station de radio locale. Les professeurs se présentèrent chez elles avec des cahiers, des crayons et une seule ligne directrice : être attentif à la radio !

Le programme se compose de 3 leçons par jour de 15 minutes : la première est donnée le matin et est un rappel de la leçon de la veille. La deuxième – à midi – est une nouvelle leçon. Et la troisième est une répétition de la dernière classe. De plus, les élèves ont des cahiers conçus pour donner des cours par radio dans lesquels les lettres sont associées à des couleurs pour éviter la confusion. Aujourd’hui, le programme d’alphabétisation radio d’El Nihuil continue à se développer : ” En 2017, nous avions environ 15 élèves par le biais de ce système. Aujourd’hui, 10 d’entre eux sont déjà scolarisés dans notre école “, a déclaré Cabaña, directeur de l’école Grassi et l’un des principaux promoteurs de l’émission de radio.

 

alphabetisation-moneytrans-blog-journal

 

Au début, Margarita avait honte de dire qu’elle avait presque 80 ans et qu’elle ne savait ni lire ni écrire, mais grâce au soutien de sa famille et de ses voisins, elle a pu relever le défi. Et après un an, c’est son courage qui encourage les autres à apprendre à lire et à écrire. Maintenant elle peut profiter de ses magazines sans avoir à imaginer ce qu’ils y est écrit !

Margarita est toujours sur le chemin de l’apprentissage et le programme éducatif compte de plus en plus d’élèves dans son école, montrant au reste du monde l’importance de l’alphabétisation pour une meilleure qualité de vie, mais surtout, montrant à tous qu’il n’est jamais trop tard pour l’alphabétisation !

 


 

Nous espérons qu’à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, l’histoire de Margarita vous a fait réfléchir sur l’importance de l’alphabétisation en tant que vecteur de progrès et de changement dans les sociétés – nous méritons tous d’avoir une éducation de base et les mêmes possibilités d’accéder à ce droit !

Chez Moneytrans, nous voulons faire notre part en faisant connaître certaines initiatives qui favorisent l’autonomisation des femmes, l’intégration mondiale et l’éducation.

Nous savons de source sûre que le premier objectif d’un étranger fraîchement arrivé est de parler et de comprendre la langue de son pays d’accueil, c’est-à-dire d’apprendre la langue oralement, quel que soit le degré d’alphabétisation qu’il possède. Mais pour apprendre à communiquer par écrit, il faut plus de motivation.

Si vous connaissez des gens qui sont nouveaux en Espagne et que vous voulez les aider à trouver un cours d’espagnol gratuit, vous pouvez commencer par jeter un coup d’oeil par ici.

Nous ne sommes pas seulement une société de transfert d’argent, nous sommes beaucoup plus. Découvrez toutes les actions que nous entreprenons et REJOINTEZ NOS DÉFIS !

#JournéeInternationaledelAlphabétisation #Education #Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires