L’équipe Moneytrans célèbre la Journée internationale du chat

Table des matières

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale du chat et l’équipe de Moneytrans veut rendre hommage à ses animaux de compagnie !

 

Le chat est devenu l’animal de compagnie préféré d’Internet. Grâce à l’essor des réseaux sociaux et aux innombrables vidéos publiées quotidiennement, certains d’entre eux deviennent de véritables influenceurs !

Admettez-le, je suis sûr que vous avez aussi apprécié les aventures virales d’un chat sur le net. Ne vous sentez pas coupable, la première chose que le super cerveau artificiel de Google – programmé pour recréer le fonctionnement de l’esprit humain – a fait était d’aller chercher des photos et des vidéos de chats à partir de 10 milliards d’images YouTube.

 

À l’occasion de la Journée Internationale du Chat aujourd’hui, le 20 février, l’équipe de Moneytrans a voulu rendre hommage à nos compagnons bien-aimés en partageant quelques photos et anecdotes – nous espérons que vous les apprécierez !

 

#1 – Guerrera, le chat de Leticia Carbajo (Country Manager & Head of Marketing)

 

Guerrera a presque 3 ans aujourd’hui ; cette photo date de l’époque où je l’ai recueillie à l’agence de protection des animaux à Malaga. Je voudrais profiter de cette occasion pour souligner le grand travail de tous ces gens, aides et vétérinaires de la protectrice : ils ont sauvé la vie de Guerrera et de beaucoup d’autres animaux.

Son nom, – Guerrera -, vient de son histoire, car pendant près d’un an elle a lutté jour après jour pour ne pas perdre son œil qui a souffert de multiples infections. Quand je l’ai vue pour la première fois, elle a attiré mon attention ; isolée des autres chats, elle était là, avec un bandage sur l’œil, prenant médicament sur médicament, mais jouant comme aucun autre chat. Un vrai guerrier. J’ai été conquise.

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai été entouré de félins, comment ne pas en tomber amoureux ? Ils ont tellement de qualités !

Ils sont beaux, élégants et transmettent beaucoup de tranquillité – il est impossible d’être stressé avec un chat qui ronronne à côté de vous ! Ce phénomène est soutenu par une étude appelée « thérapie du ronronnement », qui affirme que lorsque l’hippocampe amygdalien du cerveau est stimulé par le ronronnement d’un chat, il produit de la sérotonine – un neurotransmetteur dans le système nerveux lié à l’inhibition des sentiments liés à la colère, à l’agression, à l’humeur ou au sommeil – qui aide à calmer le corps.

Les chats sont des êtres indépendants et c’est très appréciable ; ils ne demandent jamais d’affection et ne font jamais de reproches, ils n’aiment que ceux qui sont dignes de leur amour. Et ce que j’aime le plus chez eux, c’est leur honnêteté émotionnelle absolue ; les êtres humains, pour une raison ou une autre, peuvent cacher leurs sentiments, mais pas les chats.

Le seul inconvénient que je voudrais souligner dans mon cas est que Guerrera est un maître Zen, une super-mega-hyper experte en Feng Shui ; je dirais même trop. Elle connaît les meilleurs endroits de la maison… et est toujours la première à les occuper.

La révolution féline est là – je suis heureuse de voir que nous sommes de plus en plus nombreux à aimer les chats. Même la mode et les réseaux s’y sont rendus ! Rien qu’en 2016, plus de deux millions de vidéos de chatons ont été postées sur YouTube avec près de 26 milliards de visites !

Je pense que c’est génial de célébrer un jour en son honneur ; un jour pour se rappeler qu’en plus d’être un animal qui nous amuse sur Internet, le chat est un être extraordinaire que nous devons toujours défendre et dont nous devons prendre soin. Bonne Journée Internationale du chat à tous !

 

#2 – Zizou, le chat de David Coronado, CS Manager

 

Bien que cela puisse le paraître au moment où je l’écris, ce n’est pas une histoire triste. Car il y a quelques jours Zizou, ou chichuni, comme nous aimions l’appeler, notre chaton en smoking, nous a abandonné.

Mais non, ce n’est pas une triste histoire, c’est une histoire de gratitude. Merci pour tout ce qu’elle nous a appris. Parce que je faisais partie de ceux qui n’avaient jamais eu de sentiments pour un animal, jamais jusqu’à ce qu’elle arrive, qu’elle me regarde pour la première fois et que commence notre histoire.

C’était son premier coup de maître, pour me montrer par des gestes que si, les animaux doivent être aimés, ils deviennent un membre de la famille et sont donc aimés en tant que tels.

Peu de temps après son arrivée chez nous, elle a commencé à souffrir de problèmes médicaux, presque tous les problèmes médicaux qu’un chat peut avoir. Jusqu’à l’apparition du cancer, et elle a dû subir une intervention chirurgicale et plusieurs séances de chimiothérapie, oui, je ne savais pas non plus que cela existait pour les chats. Mais elle revenait toujours heureuse, étourdie des séances, mais faisant un effort pour continuer à nous montrer son amour, et elle l’a surmonté, mais malheureusement le cancer l’a laissé avec des suites incurables, l’insuffisance rénale tant redoutée chez les chats. Ensemble, nous avons lutté pendant plus d’un an pour nous en sortir, pour maintenir ces niveaux, parce qu’elle savait que nous avions besoin d’elle, et elle a tout donné pour rester à nos côtés.

En plus de l’anémie, un souffle cardiaque lui est apparu et ses petits reins ont cessé de fonctionner. Ce jour-là, Chichuni m’a regardé et m’a dit qu’elle n’en pouvait plus. Je la connaissais très bien et je savais que notre histoire, notre histoire heureuse prenait fin. Pas tout à fait une fin, parce que je sais que où qu’elle soit, elle m’attend.

Et cette nuit nous a donné la plus grande leçon d’effort et d’auto-amélioration qu’on m’ait jamais donnée. Cette nuit, elle a soudainement commencé à retrouver une vie normale, elle a mangé, bu normalement, joué avec nous, ronronné… et tout cela, sans force, sans énergie, sans reins, sans tension artérielle, pratiquement sans vie, mais elle voulait nous donner une dernière nuit d’adieu sans tristesse, parce que comme je l’ai dit au début, ce n’est pas une histoire triste, c’est la plus belle histoire que je n’aurais jamais pensé avoir.

 

3# – Lia y Chloe, les deux amours d’Amelia

 

La noire s’appelle Lia et je l’ai prise avec moi parce qu’elle était la seule noire de sa portée et que personne ne voulait d’elle. Elle est née en mars 2015.

La blanche c’est Chloé, et je l’ai depuis qu’elle a 20 jours, née en juillet 2016. J’ai essayé de l’élever avec du lait d’herbe à chat, mais j’ai abandonné quand j’ai découvert qu’elle mangeait les biscuits de sa sœur.

Ce sont deux amours qui me divertissent avec leurs bêtises.

 

4# – Lola (o ‘La Lola’), la reine de la maison de Victor Hernández, Account department

 

Que dire de ma Lola?

Eh bien, qu’à 8 ans, elle se fait aimer, très aimer.

Elle est la maîtresse et propriétaire de l’appartement, et elle m’utilise comme son coussin préféré haha.

Elle est très affectueuse et aussi très autoritaire, elle adore grignoter sur les câbles et les cordes, mais je suppose que c’est qui arrive d’avoir un chat à la maison, mais elle se rattrape quand même avec sa compagnie 😊

 

5# – Akira y Aiko, les soeurs félines d’Irene (Online Marketing Specialist)

 

Akira (blanche/noire) et Aiko (noire) sont sœurs. Je les ai adoptés il y a 14 ans quand j’ai tenu à avoir un chat noir. Ce n’était pas difficile de la trouver… Personne ne veut de chats noirs ! Mais pour moi, ce fut le coup de foudre. Elle m’a regardé avec un amour pur et sans hésitation, je l’ai emmenée avec moi.

Ce que je n’aurais jamais imaginé, c’est qu’au lieu de repartir avec un chat, je repartirais avec deux ! Quand j’ai attrapé Aiko, Akira a sauté par-dessus ses sœurs et sa mère et a grimpé sur ma jambe avec un visage coquin. Elle était pleine d’énergie. Elle voulait juste jouer et s’amuser avec moi. Et, évidemment, elle m’a volé mon cœur.

C’est de là que viennent leurs noms… Akira et Ai sont deux kanji japonais (les Kanji sont surtout utilisés pour exprimer des concepts globaux). Akira signifie joie et Ai signifie amour (Ai-ko signifie fille de l’amour). Je n’ai pas fait d’erreur en choisissant ces noms, car tout ce temps elles les ont respectés.

Aiko a toujours été un chat très calme et aimant. Akira a toujours été la plus amusante et la plus coquine. Elle faisait des bêtises mais chaque jour, elle m’a fait sourire. Et je dis ‘faisait’ parce qu’aujourd’hui elle est dans le royaume des chats, où vont les chats quand ce monde humain devient trop petit 🙂

Aiko et moi nous nous rappelons d’elle lorsque nous nous dorlotons l’une et l’autre, dans ces moments froids d’hiver… (En été elle m’ignore, littéralement ! Ça doit être à cause de la chaleur…).

Elles m’ont appris que les animaux ne connaissent que l’amour et qu’ils ressentent ce que nous devrions ressentir : sans demander ou exiger… Il s’agit seulement de donner et de recevoir…

 

 

6# – Elmo, l’un des plus beaux chiens du bureau de Moneytrans. De Mª Paz, Financial Controller Assistant

 

Elmo a déjà 2 ans et depuis qu’il est bébé, il nous suit presque partout : en voiture, à pied, à la plage, en vélo, en rollers (dans ces deux derniers il nous accompagne, évidemment)… Il aime courir à la campagne et sur la plage et… la pizza. Il vit mieux que quiconque et le canapé lui appartient. En fait, pour un Dalmatien, il est super gentil et tranquille, mais dès qu’il voit une femelle, il devient incontrôlable ! C’est une bête qui se fait beaucoup aimé et qui vous fait la fête tous les jours comme si il n’y avait pas de lendemain et sans jamais se fatiguer. Ma petite bête n’a qu’un seul défaut : je pense que mon copain l’aime plus que moi ! Sniffff

 

7# – Rain, le plus jeune a déjà un fan club. De Jorge Ruiz, Accounting Manager Spain

 

J’ai plusieurs anecdotes avec mon chien Rain, toutes des plus amusantes, mais celle qui m’a touché le plus par son courage, sa fidélité et son amour pour moi a été la suivante :

C’était à la mi-juin de l’année dernière lorsque je me promenais sur la plage avec Rain. Il aime le sable, courir et sauter sur le rivage et se vautrer comme un fou, mais n’ayant jamais de contact avec l’eau, il ne l’aime pas du tout et l’évite constamment.

Il faisait chaud ce jour-là et comme je portais mon maillot de bain, j’ai décidé de me baigner. Rain devait attendre une minute sur le bord de l’eau, ce qui serait le temps qu’il me fallait pour me rafraichir. Je suis allé dans l’eau, qui était plus froide que le cœur de la belle-mère de Blanche-Neige, et… qu’elle a été ma surprise quand j’ai sorti ma tête de l’eau pour apercevoir Rain sur le bord, et qu’il était juste derrière moi, nageant comme un fou avec sa langue sortie. Je suis resté paralysé, non seulement à cause de l’eau froid, mais aussi de comment un animal de compagnie pouvait aimer son maître. Il ne fait aucun doute que nous parlons d’amour inconditionnel… et pur ! J’ai été ému et je l’ai attrapé pour le sortir de l’eau car il tremblait et me faisait beaucoup de peine. Je l’ai serré très fort dans mes bras. 😊

 


 

Alors aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale du chat, fêtez-la avec votre meilleur ami, en lui offrant sa nourriture préférée, en jouant avec lui, et surtout, en l’aimant autant qu’il vous aime.

L’équipe Moneytrans rend aussi hommage à nos amis les chiens le 21 juillet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Posts not found