Nouvel an au Népal, Bonne Année 2075

Table des matières

Le Népal, un pays au pied de l’Himalaya, avec une superficie de 150 000 kilomètres carrés, est un beau territoire dans lequel plus de 30 communautés différentes vivent ensemble dans la paix et l’harmonie, et avec cela, plus de 30 points de vue différents pour vivre la vie, et donc, pour la célébrer. On dit qu’au Népal, chaque bâtiment est un temple et chaque jour une célébration. Et nous sommes tout à fait d’accord, puisque le Népal est l’un des pays qui a le plus de festivals au monde.

 

Aujourd’hui, nous voulons parler de la célébration du Nouvel An népalais, mieux connu sous le nom de Bisket Jatra. Cette fête est célébrée pendant neuf jours d’affilée, et comme s’il s’agissait d’un voyage dans le futur. Du fait de son calendrier, le Vikram Sambat a 56 ans et 8 mois d’avance sur le nôtre, le calendrier grégorien.

 

Un conte de fées

Nous ne pouvons pas parler des célébrations sans d’abord faire quelques recherches sur l’une de leurs légendes anciennes. L’histoire raconte qu’un des rois de Bhaktapur avait comme fille une belle princesse si passionnée qu’elle exigeait chaque soir un nouvel amant. Mais malheureusement, tous les matins à l’aube, l’amant avec lequel elle avait passé la nuit était retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses. Cela continua jusqu’à ce qu’un prince étranger courageux s’offre comme prétendant de la princesse. Cette nuit-là, la princesse s’allongea à côté du prince qui, au lieu de s’endormir, se cacha dans un coin de la pièce, afin d’être capable d’observer ce qui se passait dans la pièce. Peu de temps après, le prince comprit ce qui avait causé la mort des prétendants précédents, lorsqu’il vit deux serpents venimeux sortir du nez de la princesse. Ce dernier lorsqu’il vit les deux serpents, sortit son épée et coupa la tête des serpents. Le lendemain matin, toute la ville était heureuse que le prétendant de la princesse soit encore en vie et que les serpents soient morts. De cette façon, le roi décida d’accrocher les deux serpents sur un grand poteau au milieu de la place de la ville pour que tous puissent les voir, et à partir de ce jour, une fête en l’honneur de leur mort est commémorée. D’autre part, les habitants de la ville de Bhaktapur promenaient la déesse Bhadra Kali autour de la ville dans un grand char de cérémonie afin qu’elle puisse bénir le bâton et applaudir la mort des serpents.

 

new-year-nepal-moneytrans

 

Une célébration unique et spectaculaire

Maintenant que nous connaissons les origines sur lesquelles cette célébration est basée, nous pouvons parler du merveilleux festival qui est encore célébré aujourd’hui dans la belle ville de Bhaktapur, déclarée site du patrimoine mondial en 1979 de notre calendrier. Le début de la fête du Nouvel An au Népal a lieu lorsque les figures des dieux Bairavh, l’une des manifestations de Shiva, et Bhadra Kali, la déesse consort de Bairavh, sont installées sur deux grands chariots en bois à quatre roues, les transformant en véritables temples mobiles. Ils sont déplacés par une grande foule d’hommes, accompagnés par des groupes musicaux qui suivent les images des dieux à travers la ville, jusqu’à ce qu’ils atteignent le centre-ville. C’est à ce moment qu’une compétition unique a lieu.

Les habitants d’une moitié de la ville et ceux de l’autre moitié se battent pour la charrette en bois dans une lutte à la corde afin de voir qui la déplacera sur leur territoire. Cette compétition peut être un peu dangereuse, car parfois il arrive au public de lancer des pierres ou des bâtons, pour saper l’énergie des adversaires et voir son équipe être proclamée gagnante. L’équipe gagnante acquiert le droit de loger les dieux dans leur quartier pour les sept jours suivants de la célébration.

Pendant les trois jours suivants, de longues files d’attente de femmes apportent des offrandes aux temples. Des danses masquées, des cadeaux, de la musique et des sacrifices d’animaux sont faits avant les images des dieux. La veille du Nouvel An, les chars avec les images des dieux sont emmenés dans un espace ouvert à la périphérie de la ville où un gigantesque poteau de cérémonie, connu sous le nom de « yosin », est soulevé et renversé le lendemain pour annoncer le début de la nouvelle année. Du haut de ce grand poteau s’accrochent deux longues bannières, représentant les deux serpents venimeux, symbole de la défaite du mal.

C’est une fête merveilleuse, pleine de couleurs, d’énergie et d’enthousiasme qui vous envahit. Un voyage vers l’avenir, en particulier vers 2075, qui vaut la peine d’être vécu et célébré.

 


 

Rappelez-vous qu’avec nous, la distance n’est jamais un obstacle à être proche de votre famille et de vos amis en tout temps.

C’est pourquoi aujourd’hui, le 14/04, Moneytrans offre un transfert gratuit en utilisant le code promotionnel NEWYEAR sur vos envois en ligne, vous pouvez aussi envoyer de l’argent via notre application.

Envoyez de l’argent au Népal en 3 étapes faciles. De Nuwakot à Bhaktapur et Katmandou, plus de 1 600 sites. Tarifs et frais incroyables : Essayez-nous gratuitement et voyez par vous-même.

Si vous voulez envoyer de l’argent dans un autre pays, nous sommes sûrs qu’avec plus de 140 pays avec lesquels nous travaillons, nous pouvons vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires