On a tous un enfant en nous !

Table des matières

Aujourd’hui nous célébrons la Journée internationale de l’enfance, une journée que nous devons garder à l’esprit tous les jours de l’année !

 

C’est une date pour célébrer les progrès réalisés. Depuis la création de l’Organisation des Nations Unies en 1954, la promotion de l’Union internationale pour le bien-être et l’amélioration de l’enfance s’est intensifiée. Partout dans le monde, des institutions, des structures et des législations ont vu le jour pour garantir ce qui est commun à tous les enfants : leurs droits. Ces droits sont axés sur des principes fondamentaux : le droit à la vie, à la survie et au développement, la non-discrimination, le respect des opinions de l’enfant et l’intérêt supérieur de l’enfant.

Mais c’est aussi une date de prise de conscience de tout ce qu’il nous reste à améliorer. Il y a encore des enfants qui ne bénéficient pas d’un environnement sûr avec un accès de base à l’éducation, à la santé ou même à la nourriture. C’est pourquoi des journées comme celle d’aujourd’hui doivent servir d’impulsion sur cette voie pour la protection des enfants partout sur la planète : leur avenir dépend de tous ! 

Enfin, c’est une date qui nous rappelle que nous avons tous été enfants, que nous avons tous eu une enfance et un souvenir inoubliable qui nous a marqués à jamais. Et en tant qu’enfants que nous avons été – et que nous sommes toujours – il est de notre responsabilité d’assurer les droits et la protection des enfants de ceux qui sont maintenant les plus jeunes. Chaque enfant doit pouvoir profiter d’une enfance heureuse, insouciante et pleine de rêves, c’est essentiel dans la vie des enfants et c’est aux adultes d’en faire une réalité !

 

Moneytrans pour plus de visibilité

Chez Moneytrans, nous voulons donner de la visibilité à cette journée en partageant des photos des membres de notre équipe et de notre grande famille de leur jeunesse avec les souvenirs d’enfance qu’ils chérissent le plus : faites ressortir l’enfant en vous et faites prendre conscience à votre entourage qu’un monde meilleur pour les enfants est possible !

 

“Mes meilleurs souvenirs d’enfance sont les moments que j’ai passés avec ma famille réunie, parents, grands-parents, cousins, cousines, dans la maison de ma grand-mère paternelle.

Tout simplement la sensation d’être en sécurité, protégé et heureux de jouer quand on était enfant.” – David Ávila Sánchez, Agent Care Specialist & Own Offices Commercial Manager.

 

journee-international-de-l-enfance-moneytrans-famille-david

 

“Voir cette photo me fait remonter le temps avec une certaine nostalgie et me rappelle avec une affection particulière les étés de mon enfance en profitant d’un après-midi de plage à La Misericordia (Malaga), avec toute ma famille. Ce souvenir a le goût de jus de pêche en canette de « La Verja » et d’un sac de chips de « casa Paco », le tout mélangé avec du sable de la plage” – Alberto Quintana, Directeur Commercial.

 

journee-international-de-l-enfance-moneytrans-equipe-alberto

 

“Un souvenir que je garde avec beaucoup d’affection est celui de ma première communion. Mes parents m’ont proposé de faire une petite liste de cadeaux que j’aimerais avoir et à partir de cette liste, ils n’en choisiraient qu’un seul. Comme j’étais sûre de moi et que je ne voulais pas prendre le risque, j’ai écrit dix fois sur ma liste : « un chien, un chien, un chien, un chien… ». Ils n’ont pas pu y échapper ! 😜 Et bien qu’après quelques semaines on m’ait dit que ce ne serait pas possible, le jour de ma communion ils sont apparus avec un petit chien blanc qui fait aujourd’hui la joie de la maison. Personne ne peut résister à l’accueil d’un chien lorsque l’on rentre chez soi !

C’était un jour où nous avons tous été très émus et nous l’avons passé en famille, c’est peut-être pour cela que je m’en souviens avec la même tendresse que tant d’années plus tôt !” – Adriana Vázquez, Digital Marketing Trainee.

 

journee-international-de-l-enfance-moneytrans-marketing

 

“Ce dont je me souviens le plus de mon enfance, ce sont les moments que j’ai passés avec mes parents et ma sœur. Il n’y avait pas de journée « spéciale », parce que pratiquement toutes l’étaient.

Pendant la semaine, après l’école, mes parents consacraient tout leur temps à leurs enfants. Les merveilleux goûters durant lesquels on apprenait plein de choses avec Sesame Street à la télé, ou lorsqu’on jouait et parlait avec eux ! Ou aussi, lorsque l’on allait à « Venta Las Navas » et que l’on y passait toute la journée du dimanche !

Nous aimions aussi passer des heures à la maison avec des jeux de société, cartes, loterie, etc. Parfois, c’était une « excuse » pour parler longuement d’un sujet dont quelqu’un avait besoin de parler. J’aimais aussi les moments où je jouais seul, avec ma collection Playmobils et ce premier ordinateur avec lequel j’ai autant appris que joué.

Bien sûr, c’était aussi un plaisir d’aller dans la rue pour jouer au football avec des amis du quartier : mon skateboard en bois Superman et mon trottinette étaient mes jouets préférés dans la rue, en dehors du ballon. Les billes, les rouleaux de bois et les feuilles étaient nos principaux divertissements les jours les plus calmes.

Je me sentais heureux, j’adorais apprendre des choses à l’école et j’avais de très bonnes notes. Je me passionnais pour les sciences et les mathématiques.” – José Antonio Gaitán Rivas, Senior IT Developer.

 

journee-internationale-de-l-enfance-moneytrans-jose

 

“Quand j’étais petit, nous passions chaque été dans un petit village sur la côte de Malaga, au Rincón de La Victoria. Là-bas, nous partagions une maison avec mes parents, mes oncles, mes cousins, mon frère… Nous y avons toujours passé de bons moments.

Je n’oublierai jamais ces dîners en famille, où soudain plusieurs voisins apparaissaient dans le jardin et nous n’arrêtions pas de rire, jouer, parler… Je me rappelle même nos conversations de cette époque : « En 2000 nous conduirons des voitures volantes… », nous avions toujours rêvé de pouvoir voler en l’an 2000.

Je me souviens de rentrer de la plage et du barbecue qui nous attendait, je me souviens d’avoir entendu la sirène du camion à glace, ouh, comment on courait dans la rue dès que la musique retentissait, je me souviens d’une roue de voiture avec laquelle on jouait dans la mer, de la musique de Bon Jovi, Queen ou Heroes of Silence, qui résonnait toujours chez nous, des matches de football que l’on organisait partout où on pouvait faire un but avec deux pierres… On était très heureux et on trouvait la joie. Ce sont les choses simples qui manquent le plus souvent.

Je dois admettre qu’à maintes reprises, je retourne dans ce quartier pour ne pas oublier ces moments et me sentir à nouveau comme un enfant un instant.” – David Coronado, Customer Service Manager Spain.

 

journee-internationale-de-l-enfance-moneytrans-equipe-david

 

“Mes souvenirs d’enfance sont les matins du jour des Rois Mages, quand ma mère me réveillait avec une plus grande excitation que la mienne.” – Ana Gabriela Melero, agent du Call Center.

 

journee-internationale-de-l-enfance-moneytrans-blog-ana

 

Je viens d’une famille nombreuse, il était difficile de trouver une photo où j’étais seul, ou presque seul.

Cette photo a été prise dans la ferme de mes grands-parents à Albacete, près de « La Gineta », un village près de la capitale. Les plus beaux souvenirs sont sans aucun doute ceux de mes étés passés là-bas : vélos, champs de tournesols, maïs, arrosage et bien d’autres aventures.” – Luis Quijada, CTO.

 

journée-international-de-l-enfance-moneytrans-blog-cto

 

“Cette photo est l’une de mes préférées quand j’étais bébé. Bien que l’un des meilleurs souvenirs que j’ai de mon enfance soit celui de mes grands-parents venus d’Orense pour passer Noël avec nous ici à Malaga. Que de bons moments. Bonne journée à tous !” – Víctor Hernandez, Account Department.

 

journee-internationale-de-l-enfance-moneytrans-blog-victor

 

[mkd_blockquote text= »‘Ce que vous aimez dans votre enfance reste dans votre cœur pour toujours’ – Rousseau. » title_tag= »h2″ width= » »]

 


 

Chez Moneytrans, nous croyons fermement qu’un monde meilleur est possible. Tous les enfants ont le droit de grandir dans un environnement où ils se sentent en sécurité, où ils ont accès aux services de base, à l’air pur et à l’eau potable, où ils peuvent jouer, apprendre et grandir, et où leur voix est entendue et a de l’importance. Nous nous engageons à faire preuve de courage humain et à soutenir les meilleures causes. L’éducation est l’un des principaux thèmes auxquels nous accordons une attention particulière et ce n’est pas un hasard si nous sommes à Malaga, une ville  » amie des enfants «  !

 

 #MakingPeopleSmile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers Messages

Catégories

Articles similaires