TEDxKakumaCamp, le premier événement TEDx dans un camp de réfugiés

Table des matières

Le camp de Kakuma se trouve au cœur de Turkana, dans le nord-ouest du Kenya. Il a été créé en 1992 afin de venir en aide aux réfugiés soudanais et n’a cessé de s’étendre depuis pour accueillir les personnes fuyant la guerre et les catastrophes naturelles en Afrique.

 

Actuellement, Kakuma accueille plus de 185 000 réfugiés de 14 pays tels que le Soudan du Sud, la Somalie, l’Éthiopie, le Burundi, la RDC, l’Érythrée, l’Ouganda et le Rwanda. Certains y sont installés depuis plus de 20 ans.

À bien des égards, Kakuma est un camp qui incarne un esprit de persévérance. Au milieu de la multitude de tentes et d’abris, des histoires d’espoir et de ténacité ont émergé. De nombreux réfugiés se sont montrés autonomes, créant des entreprises et s’engageant dans des activités économiques florissantes.

Une étude récente de la Société financière internationale a montré que le camp de Kakuma et les environs représentent un marché d’une valeur de plus de 56 millions de dollars. Il y a plus de 2 000 entreprises en activité. Les réfugiés ont un fort pouvoir d’achat, commerçant avec les hôtes de la communauté locale et investissant dans l’achat d’aliments, de cosmétiques et de téléphones portables. Environ 69% des résidents du camp ont également eu accès aux services mobiles et à Internet, ce qui a amélioré leurs perspectives d’affaires et d’investissement.

 

TEDxKakumaCamp

TEDxKakumaCamp est le premier événement TEDx dans un camp de réfugiés. Il réunit des réfugiés actuels et des anciens, ainsi que d’autres intervenants et interprètes qui souhaitent partager des histoires de résistance et de créativité.

Le but de TEDxKakumaCamp est de nous éloigner des images biaisées de souffrance et de déception que l’on attribue trop facilement aux réfugiés. Il vise à offrir un regard différent sur la réalité de la vie des réfugiés, mettant en avant des histoires de résistance, de participation, de contribution, et de créativité.

Des histoires qui soulèvent et inspirent non seulement les communautés qui les accueillent, mais aussi le monde entier. Le thème de l’événement, « prospérer », soutient leur conviction que les réfugiés habilités peuvent changer non seulement leur vie mais aussi les communautés et les pays dans lesquels ils vivent, qu’ils peuvent construire un avenir de paix et de tolérance dans notre monde. 

Ce rassemblement, qui s’inspire des conférences TED, a lieu alors que les réfugiés au Kenya continuent d’être confrontés à la maltraitance et à un avenir incertain. Les autorités ont par ailleurs menacé de fermer le plus grand camp de réfugiés du pays à Dadaab.

[mkd_blockquote text= »“Nous voulons que le monde connaisse la vie extraordinaire des réfugiés”, a déclaré Melisa Flemming, co-responsable du TEDxKakumaCamp. “Et nous espérons changer le discours sur les réfugiés. Ce n’est plus une question de survie mais aussi de prospérité, il se passe tellement de choses ici. Il y a tellement de talent.” » title_tag= »h2″ width= » »]

 

Des réfugiés, intervenants du TEDxKakumaCamp

Les intervenants sont aussi bien des réfugiés actuels que des anciens du camp de Kakuma, ainsi que des experts internationaux et des artistes qui souhaitent faire du monde un endroit meilleur pour les personnes forcées de fuir leur foyer.

Certains des beaux récits concernent Yiech Pur Biel, le Soudanais de 23 ans, arrivé dans le camp lorsqu’il était enfant, et qui a participé en 2016 à la première équipe olympique de réfugiés ; Halima Aden, le premier modèle hijabi à faire honneur aux meilleures défilés de mode ; Aminah Rwimo, cinéaste congolais de renommée internationale ; ou Mesfin Getahun qui a quitté l’Ethiopie en 2001 et qui gère maintenant une entreprise de distribution grâce à laquelle il a gagné le surnom « le millionaire ». 

Dans l’espoir de transformer la façon dont nous voyons les réfugiés, tous partagent leurs histoires inspirantes sur scène au TEDxKakumaCamp. Un autre signe qui montre que donner des opportunités aux réfugiés les aide à franchir des obstacles qui peuvent paraître insurmontables.

[mkd_blockquote text= »“Nous avons des intervenants réfugiés qui n’ont jamais pris la parole sur ce genre de plate-forme mondiale auparavant”, a déclaré la co-organisatrice Dana Hughes. “Ils ont vraiment commencé à croire en eux-mêmes. C’est incroyable de les voir gagner en confiance pour en arriver au point où ils peuvent partager leurs histoires sur une scène de classe mondiale”. » title_tag= »h2″ width= » »]

 

TEDxKakumaCamp s’est déroulé sous une tente placée dans un lycée du camp de Kakuma, réunissant un public de réfugiés ainsi qu’un certain nombre d’invités de renom. 

L’évènement a également été diffusé en direct sur de grands écrans dans les camps de Kakuma et de Dadaab, ce qui a permis à des milliers d’autres réfugiés d’y assister. 

 

 

[mkd_blockquote text= »“Ce que je comprends de la vie, c’est que les gagnants d’aujourd’hui sont en fait les perdants d’hier qui n’ont jamais abandonné”, Mary Nyiriak Maker, professeur soudanaise et conférencière du TEDxRefugee Speaker. » title_tag= »h2″ width= » »]

 

#TEDxKakumaCamp

 


 

En cette journée mondiale des réfugiés, Moneytrans souhaite aider les gens qui ont été forcés de fuir leur pays et qui migrent à la recherche d’une vie meilleure pour eux-mêmes ou pour les membres de leur famille.

Grâce à nos services de transfert d’argent, de recharge téléphonique, de billets de ferry, de change, nous sommes fiers de permettre aux gens d’aider leurs proches dans leur pays d’origine.

Fier de faire sourire les gens dans plus de 140 pays et 250 000 points.

Consultez notre site Web pour envoyer de l’argent dès maintenant [GRATUIT*]. en utilisant le code : WELCOME.

Ou contactez-nous pour en savoir plus sur nos 5 000 agences et bien plus encore. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires