Le Diwali ou la Fête des Lumières est si populaire qu’il est célébré dans différentes parties du monde. De l’Inde et du Népal à la Thaïlande ou la Malaisie. Une même fête, mais des traditions différentes, nous vous disons tout !

 

Diwali ou la Fête des Lumières (aussi appelée Divali ou en sanskrit, Deepavali ou Deepawali) est l’un des moments les plus attendus de la culture indienne : l’entrée dans la nouvelle année hindoue. Il se tient vers la mi-octobre et la mi-novembre, selon le calendrier lunaire. Cette année, en particulier, il a lieu en ce moment même et c’est pourquoi, chez Moneytrans, nous voulons rendre hommage à ce festival magique et à tous nos amis qui le célèbrent avec cette joie particulière qui les caractérise.

 

Diwali est la grande fête de l’Inde, mais elle est aussi célébrée dans différents coins du monde. Du Népal, Singapour, Sri Lanka, Myanmar, Fidji ou Trinité-et-Tobago à l’île Maurice, la Malaisie ou la Guyane, entre autres. Le festival de Diwali est si populaire que tous les pays du monde l’ont mis sous les feux de la rampe en envoyant leurs félicitations.

Le Diwali est célébré selon différentes traditions, croyances et coutumes dans différents endroits. La durée du festival elle-même varie. Aujourd’hui, nous vous racontons quelques-unes des croyances et coutumes les plus curieuses de ce festival chatoyant.

 

1. Un des lieux les plus visités durant ce festival : l’Inde.

La Fête des Lumières en Inde est connu sous deux noms. Diwali est le nom que les habitants du nord du pays lui donnent, avec une durée de cinq jours. Cependant, dans le sud du pays, on le célèbre pendant quatre jours et on l’appelle Deepavali. Quel que soit son nom, pour nos amis en Inde, c’est la fête la plus importante du pays et elle est célébrée de la même manière et avec la même joie.

Tout est une question de lumière. De nombreuses diyas (petites lampes à huile) éclairent les rues, les balcons et les fenêtres. Des pétards et des feux d’artifice illuminent le ciel sombre de la nuit.

En Inde, on croit que l’origine de ce festival est la victoire de Rama sur Ravana, la défaite du diable. Quand cela s’est produit, le Dieu est rentré chez lui et les habitants ont illuminé toute la ville avec des lumières pour l’aider dans son retour.

Là-bas, on vit avec une grande spiritualité. C’est une représentation du triomphe du bien sur le mal, de la joie sur la misère, de la lumière sur les ténèbres.

 

2. Le Festival de Tihar au Népal. 

Dans le pays de l’Himalaya, la Fête des Lumières est connue sous le nom de Tihar. Elle dure cinq jours et la nature est honorée, de sorte que chaque jour une créature du monde animal est vénérée.

Le premier est le jour du corbeau, de sorte que les offrandes pour ces animaux sont laissées sur les toits des maisons. On croit que cela permet d’écarter les mauvais présages.

Les chiens sont vénérés le deuxième jour de la Fête des Lumières. Ils sont décorés de colliers de fleurs et marqués de poudres pigmentées. C’est amusant, n’est-ce pas ?

Le troisième jour, les vaches occupent le devant de la scène. Elles sont lavées et décorées de fleurs et de couleurs et sont nourries d’une manière spéciale. En ce jour aussi, la déesse de la santé et de la fortune, Laxmi, est vénérée. De nombreuses lumières sont allumées en son honneur et toute l’atmosphère est joyeuse avec la musique.

Il y a différentes coutumes pour célébrer le quatrième jour, selon la région du pays. Dans certaines régions, on vénère le bœuf, tandis que dans d’autres, on honore la montagne Goverdhan ou le corps humain lui-même.

A la fin du festival, l’amour entre frères et sœurs est célébré. Dans certaines villes, il y a de belles parades et il est courant de voir comment les frères sont aspergés d’eau et d’huile. C’est une fête d’union fraternelle.

 

3. Les lumières brillent dans le ciel thaïlandais.

Dans le pays de l’Asie du Sud-Est, la fête des lumières prend le nom de Loi Krathong ou Yee Peng. Sa célébration ne dure qu’un jour, coïncidant avec la pleine lune.

Les meilleurs vœux sont de voyage en avion et sur l’eau en ce jour. Tout le ciel est éclairé par des lampes volantes qui sont jetées dans l’air. Les rivières et les lacs sont éclairés par de petites embarcations faites de pelures de bananes sur lesquelles une bougie est placée. Un vrai spectacle, sans doute.

 

4. Malaisie : diversité culturelle.

En Malaisie, la fête des lumières est célébrée par tout le monde et les diyas illuminent chaque coin de rue. Elle est célébrée en un seul jour, connu sous le nom de Hari Diwali.

Pendant la célébration, les aînés sont particulièrement honorés et il est courant que les portes des maisons soient ouvertes pour célébrer ensemble, quelle que soit votre origine ou votre croyance. Les plus petits de la maison reçoivent généralement une enveloppe violette avec de l’argent à l’intérieur.

 

Comme vous pouvez le voir, c’est chaque fois le même festival, mais avec des traditions différentes qui naissent dans le monde entier, oui ! Il y a un grand point commun et un élément qui ne manque pas et c’est, sans aucun doute, la lumière. Où que vous soyez, Diwali est la fête des lumières. C’est pourquoi tout tourne autour de la magie de la lumière et pourquoi les bougies et les lampes à huile sont essentielles dans tous les pays où elle est célébrée.

Nous ne pouvons pas oublier un autre point commun : les délicieuses recettes qui sont préparées pour cette date tant attendue. Chacune spéciale et typique de sa région mais toujours faite avec amour pour être appréciée avec ses proches, mais nous vous en parlerons dans un autre post !

 

Chez Moneytrans, nous aimerions savoir comment vous célébrez cette belle fête des lumières.

Partagez votre culture avec nous ! 

Joyeux Diwali!

 


 

Célébrez les fêtes de votre pays et envoyez de l’argent à vos proches. Moneytrans vous facilite la tâche avec sa nouvelle application de transfert d’argent, en plus d’être le moyen le plus pratique, rapide et sécurisé d’envoyer de l’argent.