Éducation financière : conseils pour améliorer votre épargne

Table des matières

Comprendre l’importance de l’éducation financière et la manière d’en tirer parti sera d’une grande aide pour améliorer notre épargne. Chez Moneytrans, nous partageons toutes les clés avec vous !

 

L’éducation financière, qu’est-ce que c’est ?

Notre époque est marquée par une forte augmentation des migrations en terme de nombre de personnes arrivant en Europe. Il devient donc impératif d’apprendre de nouvelle méthode pour une meilleure intégration notamment financière des migrants. Dans ce cas de figure, le terme d’éducation financière est la clé. Mais alors, qu’est-ce que c’est ? L’éducation financière permet de comprendre le contexte économique dans lequel nous évoluons et les habitudes de chacun, afin de prendre les meilleures décisions pour mieux gérer ses dépenses et revenus. Cela permet également de sélectionner les services financiers les plus avantageux. 

La première règle qui s’impose est de faire la différence entre les désirs et les besoins. Cela semble évident, mais beaucoup de gens ignorent cette simple règle. Certains éléments sont des besoins, tels que trouver un logement, mais vouloir loger dans un appartement hors de prix est probablement seulement un désir. En se formant à l’éducation financière, économiser de l’argent, consommer de manière responsable, et prendre des décisions deviennent des choses rapides et simples. 

 

Gérer ses dépenses

Les dépenses sont toujours source de stress et d’ennuis. Pour que ces dernières ne soient jamais une mauvaise surprise de fin de mois, il faudra être pleinement conscient de toutes les sorties d’argent, même les plus petites, et comprendre comment les différentes habitudes de chacun impacte celles-ci. Pour cela, l’outil phare est de rester constant. Pour cela, plusieurs moyens sont disponibles.  

  • Utiliser une application mobile pour contrôler ses dépenses. Il sera alors possible de les classer par catégorie et d’établir des budgets à ne pas dépasser pour chacune d’elles. Ainsi apparaîtra en pourcentage la part que chacune représente comparée au budget total.  
  • Noter ses dépenses dans un tableur. Des logiciels tels qu’Excel ou GoogleSheet sont de bonnes alternatives aux applications, permettant d’additionner automatiquement les dépenses au fur et à mesure que les jours du mois avancent. 
  • Gérer ses dépenses grâce à du papier et un crayon. Bien que moins moderne, cela reste un moyen efficace pour garder un œil sur son budget. Pour cela, se munir d’un carnet est indispensable puisqu’il sera l’allié de cette méthode. Ne pas oublier de noter les petites dépenses comme un café ou un ticket de bus. 

Ces différentes méthodes permettent d’avoir une vue d’ensemble sur toutes les sorties d’argent et d’identifier les dépenses inutiles ou déraisonnables. Il sera ainsi possible de rééquilibrer le budget et faire d’énormes économies. 

 

Planifier ses dépenses 

Une fois la gestion des dépenses maîtrisé, il est alors indispensable de faire le point et de se demander si le pourcentage accordé à chaque catégorie correspond réellement à vos besoins et vos priorités. En se basant sur cette courte analyse, il est alors temps d’établir un budget en fixant des pourcentages précis pour chaque catégorie. Ainsi, il sera possible de le comparer avec les dépenses du mois précédent et de les ajuster petit à petit. De cette manière, économiser devient accessible à tous ! Ce plan de dépense s’ajustera au fur et à mesure du temps en fonction des priorités mensuelles de chacun. 

Malheureusement, il n’y a aucune règle ou recette magique pour répartir vos dépenses. Il existe néanmoins le principe du “Paie-toi d’abord”. Cela consiste à réorganiser les dépenses familiales en les répartissant en épargne mensuelle, essentielle, extraordinaire, imprévue et dispensable, en leur donnant des priorités différentes. 

Un autre aspect important de l’éducation financière est d’apprendre à dépenser son argent responsablement. Respecter son plan de dépense, pouvoir payer les dépenses importantes en plusieurs fois, suivre les offres et réductions et comparer les prix est indispensables.  

Toutes ces astuces permettent une meilleure gestion de son argent et ainsi, une intégration réussie du point de vue économique. 

 

Épargner, pourquoi et comment faire ?

Les migrations entraînent souvent des situations imprévisibles auxquelles il faut pouvoir faire face. Pour cela, épargner sera un des éléments clés d’une bonne intégration. Épargner n’est pas une question de revenue mais bien une question de gestion de ses finances. En fonction des besoins de chacun, le montant à épargner sera amené à fluctuer. Par exemple, si un migrant doit renvoyer de l’argent au pays, il devra avoir épargné un certain montant pour pouvoir subvenir à ses besoins ainsi qu’à ceux de sa famille. 

Pour parvenir à épargner de manière effective, voici quelques astuces.  

  • Mettre de l’argent de côté au début du mois. 
  • Se fixer des objectifs et des échéances précises. 
  • Suivre les diverses promotions grâce aux réseaux sociaux des sociétés de transfert d’argent telles que Moneytrans. 
  • Réduire ses dépenses pour plus mettre de côté. 
  • Rester constant et toujours prévoyant.

Ces astuces permettront aux populations migrantes de mieux s’adapter au pays dans lequel elles résideront. 

 

 

Se protéger grâce à la culture financière

Être informé des fraudes et des risques cyber est aujourd’hui indispensable pour tous. Afin de gérer ses finances en toute sécurité, voici quelques astuces supplémentaires. 

  • Ne jamais partager ses informations bancaires si ce n’est pas auprès d’une institution officielle 
  • Toujours s’assurer qu’il s’agit d’un site web sécurisé (si un cadenas apparaît sur la gauche de l’URL, ce site web possède un certificat de sécurité) 
  • Ne pas ouvrir de lien suspect (email, SMS etc.) 
  • Équiper ses appareils électroniques d’un anti-virus. 
  • Renforcer la complexité de ses mots de passe 
  • Lors d’envoi d’argent dans le pays d’origine du migrant, toujours avoir une garantie qui permettrait, le cas échéant, d’annuler le transfert d’argent. 

 

Que sont les néobanques ?

De nos jours, les services bancaires traditionnels ne sont souvent plus adaptés aux personnes issues de l’immigration. En effet, ils ne répondent pas exactement à leur besoin et ont tendance à éparpiller les fournisseurs financiers, une perte d’argent et de temps. 

Contrairement aux banques traditionnelles, il existe des établissements financiers qui proposent des solutions de paiement numérique et mobile en un seul endroit : ce sont les néobanques. Ces dernières sont estimées 4 fois moins chères que les banques traditionelles. 

En 2019, les transferts de fonds envoyés par des millions de migrants à travers le monde ont atteint un pic de 554 milliards de dollars, ce qui représente plus de 5 % de la richesse nationale d’au moins 60 pays à faible et moyen revenu. Cet argent est une bouée de sauvetage essentielle pour les bénéficiaires de ces héros, en particulier dans les zones rurales. Il finance les besoins de base de toute une famille, mais il est aussi un générateur de croissance, permettant à des milliers de personnes de créer leur propre entreprise. Dans ces conditions, il est très important de trouver un prestataire de transfert d’argent qui s’engage dans la technologie et la numérisation de ses services, car ils permettent de réduire considérablement les coûts. En fait, chez Moneytrans, nous avons réduit, par exemple, les frais de transfert d’argent de nos clients de 5 à 3 % grâce à notre plateforme Moneytrans. 

Moneytrans offre une solution pour réduire ces coûts financiers : nous avons créé la première plateforme de services financiers spécialement dédiée et adaptée aux besoins des personnes d’origine étrangère ! Un seul endroit pour tous vos besoins financiers, tout en se concentrant sur l’essentiel : recevoir, envoyer de l’argent et effectuer des paiements ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers Messages

Catégories

Articles similaires