Débat sur l’avenir des transferts de fonds lors de la conférence IMTC au Kenya

Table des matières

Les transferts de fonds – l’argent renvoyé par les migrants – sont en concurrence avec l’aide internationale comme l’un des flux financiers les plus importants vers les pays en développement ; en 2016, les transferts de fonds globaux ont totalisé 429 milliards de dollars et devraient augmenter d’environ 3,3 pour cent en 2017, pour atteindre 4444 milliards de dollars.

imtc_conference_kenya

 

Le continent africain compte plus de 30 millions de personnes dans la diaspora qui envoient environ 40 milliards de dollars US par an à leurs familles et communautés locales. L’un des principaux défis auxquels le continent est confronté est un cadre normatif qui favorise les monopoles et, par conséquent, augmente les coûts de transfert en plus de porter préjudice aux expéditeurs qui en ont moins pour leur argent. L’innovation est l’une des clés pour réduire le coût de l’envoi d’argent chez soi et Moneytrans veut faire partie de la révolution.

 

Les conférences annuelles de l’IMTC sont le rendez-vous parfait pour les entreprises et les particuliers, les start-ups et les développeurs de projets – dédiés au secteur des transferts de fonds – pour rencontrer, réseauter et partager les défis auxquels ils sont confrontés tout en discutant des opportunités réalistes disponibles sur le marché. Etabli en RDC depuis 2004 et étant un acteur fort en Afrique, il était normal pour nous d’être présents à la prochaine conférence #IMTCAFRICA2017 – qui se tiendra au Kenya le 20 septembre – avec une attention particulière sur un sujet qui nous tient à cœur : les services financiers mobiles.

 

L’écosystème africain a besoin de solutions innovantes pour accroître l’inclusion financière et stimuler la croissance économique. L’augmentation des transactions monétaires mobiles en est la preuve la plus visible. Moneytrans participe activement à cette révolution en RDC en offrant une application mobile de transfert de fonds à la fine pointe de la technologie ayant toutes les fonctionnalités des meilleures applications déjà utilisées sur d’autres continents. En plus de l’application mobile grand public, nous avons lancé avec succès en RDC le premier terminal mobile de transfert de fonds pour les agents (POS) facilitant l’accès à notre service de transfert d’argent dans les régions éloignées où l’argent liquide peut difficilement être encaissé ou retiré. Cette technologie permet de réduire massivement les coûts et la logistique des agences traditionnelles, permettant ainsi une expansion plus rapide et beaucoup plus importante des affaires sur l’immense territoire congolais, tout en maintenant une bonne qualité de service.

 

[mkd_blockquote text= »Nous nous engageons à explorer constamment de nouvelles voies et à investir dans la technologie pour offrir à nos clients un monde de possibilités. Nous croyons fermement en un modèle hybride multicanal, permettant à nos clients de choisir comment envoyer ou recevoir leur argent, qu’il s’agisse d’argent comptant ou de passionnés de technologie. Nous construisons même des ponts entre les canaux de distribution traditionnels en permettant de convertir de l’argent liquide en argent mobile qui pourra être utilisé plus tard sur nos plateformes en ligne. C’est une véritable innovation!, a déclaré Francisco Sanchez Apellaniz, PDG et fondateur de Moneytrans.  » title_tag= »h2″ width= » »]

 

Il est clair que Moneytrans vise à bouleverser le modèle MTO établi !

 

Foyer de la révolution mondiale des services financiers mobiles, l’expérience du Kenya est un must. Restez à l’écoute, nous vous dirons tout quand nous serons de retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires