L’alphabétisation : un pont entre les cultures !

Table des matières

En 1966, l’UNESCO a proclamé le 8 septembre comme étant la Journée Internationale de l’Alphabétisation (JIA) pour rappeler au monde entier l’importance de l’alphabétisation pour tous les citoyens de la communauté internationale mais, surtout, pour souligner la constante nécessité d’intensifier les efforts et les actions qui formeront des sociétés plus durables. Chez Moneytrans, nous croyons que c’est la clé d’un développement plus inclusif! 

 

Moteur d’un développement inclusif 

Cette année, la Journée Internationale de l’Alphabétisation est célébrée dans le monde entier, grâce à l’UNESCO, comme étant une partie complémentaire au droit à l’éducation, une garantie d’autonomie pour les jeunes et les moins jeunes et le moteur d’un développement plus inclusif. Selon sa directrice, intensifier les efforts d’alphabétisation des sociétés c’est « donner à chacun la capacité d’être l’architecte de son propre destin ».

« La capacité de chacun d’entre nous à devenir acteur de son propre destin passe par l’alphabétisation. La maîtrise de cette connaissance fondamentale est le premier pas vers la liberté et l’émancipation des contraintes sociales et économiques. En tant que pierre angulaire du développement individuel et collectif, l’alphabétisation aide à lutter contre l’exclusion et la spirale de l’inégalité sociale et des sexes. » – Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

 

 

Alphabétisation et plurilinguisme 2019 

Cette année, la Journée internationale de l’alphabétisation s’articule autour de « l’alphabétisation et du plurilinguisme ». Elle mettra l’accent sur l’importance de la langue et de sa diversité aux quatre coins du monde. Malgré les progrès accomplis, l’alphabétisation demeure un problème qui crée des inégalités entre les communautés. Il convient, cependant, de souligner dans ce contexte que l’augmentation des déplacements humains au fil des années a contribué à l’émergence  d’un plurilinguisme toujours plus courant à travers le monde. C’est la raison pour laquelle il est maintenant essentiel d’intégrer la diversité linguistique dans l’éducation et, par conséquent, dans le processus d’alphabétisation parce que l‘intégration du plurilinguisme contribue grandement à la formation de sociétés plus développées, plus inclusives et, surtout, plus tolérantes car elles se nourrissent des nombreuses cultures avec lesquelles elles coexistent.

Dans ce contexte de migration constante, de nombreux immigrants et réfugiés sont confrontés, dès leur arrivée dans le pays de destination, à la véritable barière de la langue. Cette réalité implique des problèmes d’intégration et donc d’évolution au sein du pays d’accueil. Dans la plupart des cas, cette situation amène ces populations à se marginaliser au sein de la communauté, ne profitant donc pas  de la grande richesse que le pluriculturalisme apporte à la société. Cette année, la Journée de l’alphabétisation est l’occasion d’inverser la tendance! C’est l’occasion de repenser comment l’alphabétisation peut être plus inclusive grâce au plurilinguisme en appréciant leurs différences, en les partageant et en faisant en sorte qu’il soit un élément d’unité au sein des différentes communautés. C’est bien parce qu’une communauté est capable de s’exprimer en plusieurs langues qu’elle est capable de comprendre d’autres visions !  L’alphabétisation est finalement un pont bidirectionnel entre les différentes cultures. Contribuons à sa construction!

 

 

Un rendez-vous à ne pas manquer 

Le 9 septembre prochain, l’UNESCO invite l’ensemble de la communauté internationale à la conférence «Alphabétisation et plurilinguisme» qui se tiendra à Paris et dont voici les principaux objectifs: 

  1. Acquérir une compréhension approfondie des contextes mondiaux actuels de «l’alphabétisation et du plurilinguisme » et amener des idées pour stimuler les efforts. 
  2. Analyser les caractéristiques principales de « l’alphabétisation et du plurilinguisme » dans un monde globalisé et numérisé pour améliorer les politiques. 
  3. Identifier les principaux facteurs qui améliorent autant l’intégration que l’efficacité des programmes et des politiques d‘alphabétisation et de plurilinguisme.
  4. Examiner les environnements et les associations qui contribuent à l’alphabétisation, en fonction de la langue maternelle et du plurilinguisme. 

Et toi, aides-nous à promouvoir le plurilinguisme dans ton entourage ! 

 


Chez Moneytrans, nous souhaitons apporter notre grain de sable en diffusant certaines initiatives qui favorisent l’autonomisation des femmes, l’intégration mondiale et l’éducation.

Parce que nous sommes tellement plus qu’une entreprise de transfert d’argent. Découvre toutes nos actions et JOINS-TOI A NOS DEFIS !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires