Réagissez contre la fraude !

Table des matières

Ces dernières années, avec l’essor d’Internet et la multiplication des moyens de communication, les arnaques, abus, escroqueries, ou encore harcèlements se sont intensifiés

 

Et même si l’on a tendance à penser que ce genre de choses n’arrivent qu’aux autres, personne n’est à l’abri de ces situations. L’imagination des escrocs est sans fin et est parfois difficile à détecter et à traiter.

C’est dans ce contexte qu’intervient l’association belge NENIU, créée en 2014. Son objectif est d’aider et d’assister par tous les moyens à sa disposition les victimes d’arnaques, d’harcèlement, d’escroqueries ou d’abus commis via les nouvelles technologies.

 

neniu-fraude-moneytrans-blog

 

Aujourd’hui Hélène et Mary Ann fondatrices de NENIU partagent leur expérience et grâce à elles, nous avons toutes les informations nécessaires pour vous protéger contre la fraude !

 

Comment savoir si vous être victime de fraude ou d’escroquerie ? 

Vous avez rencontré quelqu’un sur internet, il ou elle vous a envoyé une invitation via un réseau social (Facebook, Whatsapp, HangOut, Netlog…), sur un forum de discussion ou un site de rencontre… Le courant passe bien, les échanges sont agréables. La personne est aimable et vous fait croire qu’elle vous veut du bien. Elle se trouve momentanément à l’étranger pour des raisons professionnelles, mais vous promet de venir vous rendre visite prochainement. L’escroc se dit veuf, parfois divorcé, et souvent avec un enfant d’une dizaine d’années. Ou bien alors, c’est une jeune orpheline qui a besoin de votre aide pour récupérer son héritage. Vous recevez des documents (copie de passeport, actes notariés, papiers d’avocats, documents officiels émanant des autorités du pays où se trouve l’escroc…) alors que vous n’avez rien demandé. L’escroc insiste beaucoup sur son honnêteté.

Lorsqu’une relation de confiance est établie, l’interlocuteur vous demandera une aide financière, un prêt. À ce moment-là les prétextes ne manqueront pas : il a eu un accident, est hospitalisé et il y a des frais à payer ; il a été victime du vol de sa carte de crédit et ne peut payer son hôtel ; il doit payer des frais de douane ; il vous propose de commencer un business qui sera lucratif mais il faut une mise de départ…

Tout ce qu’il dit est très convaincant et une fois le contact établi, il ne renonce pas facilement. Il y a toujours urgence, ne vous laissant pas le temps de bien réfléchir à la chose. Un paiement sera toujours suivi d’une nouvelle demande d’argent assortie de promesses qui ne seront pas tenues.

L’escroc insiste régulièrement sur le fait de ne pas parler à son entourage de ces transactions, de les effectuer par des agences de transfert d’argent et de détruire les preuves du versement.

Il existe de multiples variantes, mais les éléments mentionnés plus haut sont les plus récurrents dans la plupart des cas. La manipulation de l’escroc provoque une énorme pression mentale sur la victime, et c’est ce qui est difficile à comprendre pour les gens qui n’ont jamais été confrontés à une telle situation.

 

Que pouvez-vous faire si vous avez été victime d’une arnaque, abus de confiance...? 

Il est conseillé dans un premier temps de porter plainte auprès de la police. Bien que les chances de parvenir à des résultats concluants sont minces étant donné le grand nombre d’arnaques sur Internet et leur caractère international, c’est bien la seule à pouvoir mettre la main sur les personnes qui vous ont dupé.

Ensuite il convient de signaler en ligne que vous avez été victime d’une arnaque, fraude ou escroquerie à https://pointdecontact.belgique.be. Une fois sur le site, vous choisissez le scénario qui s’applique à votre situation et suivez les différentes étapes afin de signaler votre problème aux services compétents.

Point de Contact vous fournira des conseils quant à la meilleure manière de procéder pour défendre vos intérêts. Il ne résoudra toutefois pas votre problème personnel.

Mis à part les deux points repris plus haut, il est également conseillé de bien vérifier les paramètres de sécurité de votre ordinateur et d’effectuer une analyse supplémentaire pour s’assurer qu’aucun « malware » (virus, cheval de Troie…) ne se cache quelque part. Si vous en avez besoin, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel.

 

Pourquoi est-il important de rapporter les faits ?

Il est important de signaler les faits en déposant une plainte ou en complétant le document en ligne de Point de Contact, car tout signalement permettra aux autorités compétentes d’avoir une vue globale sur les pratiques suspectes visant les internautes en Belgique et de prendre des mesures à leur encontre.

Les autorités compétentes disposent de moyens légaux et collaborent, au sein de la Belgique et de l’Europe, avec d’autres autorités de contrôle.

Des débats constructifs sur la meilleure manière d’appréhender une pratique frauduleuse ont d’ailleurs lieu régulièrement au sein de la plateforme de coordination de la fraude de masse. Celle-ci regroupe entre autres, des services de police et des représentants des autorités judiciaires.

En informant la police et en signalant votre escroquerie via Point de Contact, vous contribuerez à éviter que d’autres personnes ne tombent dans le piège !

 

Comment vos informations sont-elles traitées ?

Il est important de souligner que toutes les informations reçues restent confidentielles. Les bénévoles sont tenus de respecter le code de déontologie établi par notre association.

Le premier contact s’établit par téléphone. Les personnes qui nous consultent, nous racontent leur histoire. Cela nous permet d’orienter les questions qui suivent et la marche à suivre. Si les indications fournies oralement nous semblent indiquer qu’il s’agit d’une arnaque, d’une escroquerie ou d’un abus de confiance, nous invitons les personnes à nous fournir, par courriel, tous les noms rencontrés, les adresses mail, les numéros de téléphone et les photos reçues.

Ces renseignements sont soigneusement étudiés, recoupés et vérifiés dans les bases de données dont nous disposons. Les résultats sont communiqués à la personne intéressée par courriel ou lors d’une rencontre. La suite à donner à l’affaire est alors décidée conjointement.

Si la victime le souhaite, nous pouvons l’aider à constituer son dossier et même l’accompagner lors du dépôt de plainte ou dans toute autre démarche administrative.

A côté de cela, nous offrons également du soutien par une présence et/ou une écoute attentive, car les victimes ont besoin de se confier et, souvent, n’osent pas en parler avec leurs proches par honte ou de peur de ne pas être compris.

Les bénévoles de l’association conseillent au mieux les victimes, au cas par cas, en se basant sur les éléments qui leur ont été fournis, leur expérience et leur savoir-faire en la matière.

 

neniu-aide-moneytrans-blog

 

 

Anne, victime d’une arnaque sur Internet puis aidée par NENIU, a accepté de nous livrer son témoignage : 

“Depuis quelques temps j’étais en contact avec un monsieur qui se disait être amoureux de moi. Il voyageait beaucoup pour affaires. Juste avant de venir me rejoindre en Belgique, il a eu des soucis d’argent et il m’a demandé de l’aider par des versements via la banque, puis via des agences de transfert d’argent. Il m’avait fait la promesse de tout me rembourser avec des intérêts. Après m’être adressée à un bureau Moneytrans pour une de ces opérations, j’ai été contactée par Monsieur Stevens du service compliance. Il m’a posé des questions concernant mes transferts d’argent et, suite à mes réponses, il m’a conseillé de m’adresser à une association de droit belge, NENIU asbl, qui a de l’expérience dans l’accompagnement de victimes d’escroqueries par internet, afin d’établir si j’avais été arnaquée ou non.

J’ai suivi son conseil, j’ai contacté l’association et pris rendez-vous avec une consultante. Je lui ai raconté mon histoire, elle a étudié les documents en ma possession et elle m’a expliqué comment elle était arrivée à la conclusion que mon « amoureux » était en fait un escroc. Ensemble nous avons fait les démarches nécessaires auprès de différentes instances. La consultante de NENIU, m’a écoutée et soutenue pendant cette période difficile.

Je suis reconnaissante à Monsieur Stevens de Moneytrans de m’avoir contactée et invitée à m’adresser à cette association. Grâce à eux j‘ai ouvert les yeux et j’ai évité de perdre encore plus d’argent tout en étant accompagnée pendant ces moments pénibles.”

 


 

Grâce à la collaboration entre Moneytrans et de Neniu, plusieurs personnes se sont rendues compte qu’elles avaient à faire à des escrocs et elles ont cessé tout versement. Les dossiers ont été transmis aux autorités compétentes afin qu’elles se rendent compte de l’ampleur du phénomène et nous espérons que cela les amènera à prendre des mesures pour informer et prévenir le publique à l’avenir.

Alors, vous aussi, informez-vous, réagissez et diffusez l’information au plus grand nombre ! Car on le sait bien, l’union fait la force 😉

Chez Moneytrans, nous travaillons tous les jours pour contribuer au bien-être de nos clients : vos transferts d’argent sont tracés et les données sauvegardées sur des serveurs sécurisées et adaptés au dernières lois GRPD. Nous investissons continuellement dans la technologie afin de garantir la sécurité de vos envois.  

 

#MakingPeopleSmile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires